Lot of Femmes

Enfin un magazine féminin pour les lotoises...

Retrouvez l'édition papier chez nos annonceurs

Et rejoignez nous sur facebook : https://www.facebook.com/Lot-of-Femmes-902867386468322/

Après avoir été journaliste à Paris, j'ai monté mon agence de communication il y a dix ans.

J'édite ImmoMag, qui traite d' habitat et de décoration et aussi Performance, le magazine de la Chambre des métiers. Un soir, Johanna, m'a demandé s'il existait un magazine féminin destiné aux femmes du Lot. Quelque chose de léger mais pas girly, un support qui permettrait de mettre en avant une femme qui s'investit. Nous avons donc décidé de lancer Lot of Femmes.

En plus du portrait de femme, vous retrouverez dans le magazine des idées de sorties, des conseils beauté, les dernières tendances mode...

Lot of Femmes n° 5

Nora Turpault

Le corps et l'esprit

Édito

          Prenez soin de ce corps

Pendant que les autorités de santé public s'étonnent du désintérêt de la société pour la prévention santé, on continue à nous vendre l'image d'un corps mince et bronzé sans jamais trop parler de ce qu'il y a dedans : os, tendons, nerfs, organes, système sanguin et lymphatique... Nous vivons notre corps dans l'extériorité et, si nous en prenons soin, c'est bien souvent pour qu'il soit beau, pas pour qu'il soit sain. Mais petit à petit, les choses changent. Dernièrement nous avons entendu parler de la présence de nanoparticules dans les produits alimentaires et même dans les sucreries des enfants et là, la foule s'est indignée comme si, avant cela, il était normal de s'alimenter à grand coup de produits transformés.

Il y a eu également le « scandale » des tampons hygiéniques. Une grande marque a immédiatement contre attaqué avec une publicité qui rappelle, avec de belles images et de jolis mots, que sans le tampon, nous ne sommes plus libres et redevenons de pauvres mammifères femelles esclaves de leurs menstrues, incapables d'aller à la piscine sans laisser dans l'eau une honteuse trainée rouge. Alors que faire si nous ne pouvons plus aller nous baigner en mangeant un Snickers avec un tampon dans le vagin sans avoir peur de développer un cancer ou de mourir d'un choc toxique ? Respectons-nous, n'attendons pas cela de la part de l'industrie agro-alimentaire ou des marchands de tampons chlorés. Faisons-nous même les choses pour nous, n'attendons pas des autres ce qui est déjà si dur à réaliser pour soi. Prenez soin de ce corps qui vous suivra partout, jusqu'à la fin.

J.A.

      Lot of Femmes n° 4

Sophie Pigrée

Une femme engagée

                        Édito

             Femmes, je vous aime

C'est en écoutant la conversation de deux petites filles que j'ai fait ce constat : nous ne sommes pas éduquées à valoriser les qualités des autres femmes, nous le sommes à mettre le doigt sur leurs faiblesses.

Cela commence par des petites phrases que nous instille la société mais aussi les autres femmes de notre famille. « Si tu t'es disputée avec ta copine c'est parce qu'elle est jalouse de toi », « ne te confie pas trop à tes amies, cela se retournera contre toi », « les femmes sont des pestes ». Au lieu de faire corps avec la communauté des femmes, nous la refusons d'emblée et jouons nous même le rôle de notre pire ennemie.

A toutes mes amies que je vois évoluer, se casser la figure, lutter, gagner, perdre, à vous toutes, j'ai envie de dire que vous êtes merveilleuses. A toutes mes non-amies j'affirme que nous avons sans doute beaucoup plus de points communs que ce que vous pensez et que nous appartiendrons toujours à la même communauté, celle des femmes.

Lutter les unes contre les autres relève du féminicide. Soutenons-nous, encore et toujours, pour ne plus jamais entendre une enfant dire : les filles c'est toutes des pestes.

J.A.

Lot of Femmes n° 3

Isabelle Comolli de Monpezat

Une femme engagée

                             Édito

                         Penser par soi-même

Pour certains, la Mode est bien futile, encore une histoire de chiffons entre bonnes femmes. Que nenni. La naissance du Prêt-à-porter dans les années 50 libéra bon nombre de femmes de leurs machines à coudre. Les vêtements étaient désormais créés en série pour le plus grand nombre. Finies les journées consacrées à la couture dans les foyers modestes ! Ces dames allaient pouvoir utiliser leur temps à autre chose. Onze ans plus tard, Mary Quant inventa la minijupe.

Après avoir libéré les gambettes, ce sera au tour de nos sexes de femmes en 1968.
Le chemin fut long.

Femmes du 21e siècle, sommes nous encore conscientes de ce que nous devons à des femmes telles que Louise Michel, militante anarchiste et Communarde qui tirait des coups de feu sur la barricade de Clignancourt. Aujourd'hui, plus que jamais, mode est liberté sont liées, le temps où seules les prostitués lâchaient leurs cheveux est révolu. Comme l'a dit Coco Chanel : « L'acte le plus courageux est toujours de penser par soi-même. A haute voix ». Alors si nous voulons que la pensée soit reine et qu'elle continue à étouffer l'obscurantisme de sa main si délicate, ne cessons jamais d'être courageuses...

J.A.

          Lot of Femmes n° 2

                Christine Vigouroux

                  De l'art à la table

                                        Édito

                            En attendant les beaux jours

Que dire dans l'édito d'un magazine féminin quand on est un homme... Angoissé à l'idée de la page blanche, je l'ai observée... Elle commence à trier ses vêtements de printemps, elle se fait des masques avec des ingrédients qu'elle trouve dans le frigo (œufs, yaourts...). Ses journées sont rythmées par cette phrase :"Vivement l'été !". Elle jardine au milieu des oiseaux, plante des fleurs, des arbres,arrache des mauvaises herbes. Avec l'arrivée du printemps, l'amoureuse fuit l'intérieur de la maison pour œuvrer dans le jardin et part au bureau en tenue printanière quand il ne fait que 12 degrés, comme si ses tenues étaient là pour inviter l'arrivée du soleil. L'hiver a été doux mais tragique, l'actualité est pesante. Notre monde est en mutation mais que cela ne nous empêche pas de continuer à nous émerveiller devant l'arrivée du printemps, cette saison qui réveille le vivant et fait verdir la nature.

J.A. et F.C

Lot of Femmes n° 1

Mireille Crouzet-Codet

La cadurcienne au grand cœur

                              Édito

                                 La vie en rose

Un magazine féminin de plus ? Pas seulement...

Premier semestriel gratuit au féminin, Lot of Femmes, tout en jouant la carte du 100% Lotois entend allier forme et fonds, pour vous informer et vous divertir sur les tendances du moment : news, beauté, sport, portrait, mode, gastronomie, culture, application et High Tech sont autant de rendez-vous de ce premier numéro qui vous permettra de traverser en beauté la saison Automne/Hiver.

Nous avons choisi de publier ce First durant "Octobre Rose", mois dédié à la campagne nationale de dépistage du Cancer du sein. Et qui de mieux pour symboliser cette lutte que Mireille Crouzet Codet, initiatrice voilà 13 ans de la Cadurcienne, course qui réunit chaque année plusieurs centaines de lotoises vers un même objectif. Récolter des fonds pour financer des projets de recherche ou des soins de support pour les femmes atteintes d'un cancer du sein. 

Un grand merci enfin à nos partenaires. En embrassant cette envie que nous avions de valoriser "celles" qui font la richesse de notre territoire, ils ont permis que ce nouveau support voit le jour.

F.C et J.A.